lundi 22 août 2011

Les étiquettes

Voici un partage d'expériences. Si vous en avez d'autres, servez-vous des commentaires pour échanger !
Alors voilà, ça va faire quelques années que je cosmète. J'ai évolué tant dans mes pratiques que dans l'approche esthétique de mes produits. J'ai remarqué au fil du temps l'importance des étiquettes.
Elles sont très utiles, tout d'abord, pour savoir de quoi est composé notre produit fait maison. Si on a une réaction, ou bien un odeur, ou une belle réussite, c'est sympa de savoir de quoi est composé le produit.
Pour ma part, j'ai un petit cahier dans lequel je note mes recettes, mes remarques. OH ! Enfer et damnation... je l'ai perdu ! J'étais quand même bien contente d'avoir les compositions de mes produits pour refaire mes p'tites productions réussites !

Ensuite, l'étiquette revêt son importance pour le côté esthétique. Quand j'offre un cosmétique fait maison à une copine, s'il y a une étiquette bien faite, à l'ordinateur, on me dit « wouha, c'est toi qui l'a fait ? » Bhen oui !
Le packaging... nous sommes imprégnés de la société de consommation : un bel emballage = un bon produit. Ça laisse à réfléchir !

Alors mes p'tits secrets : j'ai acheté des étiquettes classiques dont le fabricant a eu la gentillesse mercantile de fournir le logiciel pour réaliser les étiquettes. Sympa ! Je note « mercantile », parce qu'une fois le logiciel installé, et maitrisé, c'est quand même plus évident de racheter la même marque d'étiquette... Sur ce logiciel, on peut ajouter textes et photos de notre choix, refaire les polices, couleur, taille des textes. C'est basique, mais suffisant à mon goût.

Ces fameuses étiquettes nous facilitent parfois la vie, mais parfois, nous rendent chèvre ! Quelle huile de coude dépensée à retirer les étiquettes des contenants du commerce !! Lorsque je trouve un flacon sympa, je vérifie au préalable le type d'étiquette. Est-elle incrustée dans la bouteille ? Là, tant pis ! Ce n'est pas réutilisable, sauf pour du perso, mais ça reste moins joli.
Collage doux ? Collage TRES tenace ?
J'ai trouvé quelques solutions pour décoller les étiquettes des contenants de récup les plus accrocheurs :
  • Eau chaude et huile de coude pour les collages doux.
  • Dissolvant (celui des vernis à ongles) pour collages tenaces. Inconvénient : l'odeur, ses composants Kkbeurk
  • ma pharmacienne m'a conseillé un anti-adhésif (marque Gilbert) pour décoller les sparadraps. C'est un liquide assez gras, transparent. J'avoue que c'est très efficace sur les étiquettes tenaces. Ça part en un rien de temps.
Voilà, voilà... D'autres idées ? Façons de procéder ?? A vos remarques !

9 commentaires:

  1. Bonsoir,
    Merci pour tous ces conseils.
    Pour ma part, je décolle les étiquettes avec de l'huile, n'importe laquelle, on fait tremper un peu dans l'eau et ensuite on frotte avec une éponge ou autre et de l'huile et ça part très bien.
    Merci beaucoup pour ce blog très sympa et toutes ces belles recettes. Je suis débutante mais je me régale à te lire.

    RépondreSupprimer
  2. chouette ! merci pour tes encouragements Curcuma ! Ce blog s'adresse effectivement en majorité aux "débutants" : je fais le choix de recettes faciles, relativement abordables en prix et ingrédients. Je partage mes expériences réussies ou non de cosméteuse ! Au plaisir !

    RépondreSupprimer
  3. Ah sympa ces étiquettes mais sans faire de pub, ou peut-on trouver ces étiquettes et donc le logiciel??
    Pour l'instant , je colle de simples étiquettes et écris au stylo mais cela "bavouille " toujours un peu, pas top!!!

    RépondreSupprimer
  4. j'utilise la marque d'étiquettes micro application. On peut télécharger le logiciel Printpratic sur le site : www.microapp.com
    Après, il faut avoir les étiquettes de leur marque pour imprimer selon les bons formats. Je pense que d'autres marques d'étiquettes font de même.

    RépondreSupprimer
  5. il faut quand même que tu saches que j'ai une petite pensée pour toi à chaque fois que je te refile des contenants desquels je n'ai pas enlevé les étiquettes je me dis que c'est un cadeau empoisonné!
    Bon ceci dit la dernière fois j'ai voulu te rendre service et les mettre au lave vaisselle ben ils ont fondus!

    RépondreSupprimer
  6. bonjour,
    pour ma part, j'utilise de l'eau écarlate nettoyant à sec pour décoller les étiquettes (flacon en verre avec bouchon rouge)
    bon pas top niveau produits kkbeurk, mais au final, pas pire que le dissolvant?
    ça décolle vraiment super bien, et du coup ça n'altère pas les plastique comme peut le faire des fois le dissolvant
    je le fais dehors car odeur forte, donc je fais attention avec les enfants
    Eve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'essence F ( conditionnement 1 l)à acheter en droguerie pour decoller les etiquettes et enlever la colle résiduelle sur du verre ( test à faire sur les flacons en plastique), beaucoup moins cher que l'eau ecarlate ( qui en contient). Convient aussi comme detachant.
      Merci pour les articles de votre blog que je découvre !
      Dominique

      Supprimer
  7. Coucou petit astuces pour décoller les étiquettes ... enlevé le plus gros de l'étiquette avec de l'eau chaude... puis préparer une pâte a bas de bicarbonate de soude et huile d'olive ou autre appliqué sur la colle et laissée reposer plusieurs heures. Puis frotté avec une éponge et du liquide vaisselle et c'est magique !!!! :) bisous bisous

    RépondreSupprimer
  8. Genial ! Merci pour le partage :) je vais tester !!

    RépondreSupprimer

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *