vendredi 21 juin 2019

BREF... J'ai écrit un livre


Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez du voir que je vous abreuve de nouvelles sur mon nouveau projet... la sortie de mon livre pour enfants « 40 défis pour protéger la planète » édité aux Editions Péra.


Ce livre propose aux enfants 40 défis, classés en 8 grands thèmes (Désencombrer, Jardiner, Bricoler écolo, Se déplacer...), pour faire des petits pas vers le Développement Durable. Chacun a la possibilité de puiser dans le livre selon ses envies du moment.
Les 40 Défis pour protéger la planète est un livre qui se veut accessible à tous, positif, motivant. Le livre regorge d'astuces, d'idées, d'outils pratiques pour avancer sur le développement durable, pas à pas. 

Le sommaire

Voici l'histoire de ce projet :

Un bon terreau d'idées...
je suis blogueuse depuis 2011, 8 ans déjà... Le blog est né de l'envie de capitaliser mes idées, et de partager mes astuces, recettes écolos. Il a fait un joli chemin !
Cette expérience m'a ouvert sur l'écriture, exercice dans lequel je me plaît ! Aussi, pendant plus de 4 ans, j'ai animé un petite chronique So'feelgood sur une radio locale. Le fil rouge était « la consommation autrement ». 4 ans de chroniques hebdomadaires, cela fait au final plus de 150 sujets écolos traités au fil du temps, un peu de matière !

J'ai la chance d'animer depuis plus de 7 ans des ateliers et formations sur les thèmes du Développement durable dans la vie quotidienne.

Toute cette salade d'idées, de réflexions, de tests, de recherches me donnent un bon terreau pour l'écriture d'un livre.
Justement, cette idée d'écrire un bouquin traîne dans un coin de ma tête depuis longtemps, idée parfois rallumée par des copines qui me challengent « alors, à quand le bouquin ? ».

Jusqu'au jour où... le bon moment, la bonne rencontre !
Claire TURAN, a créé une maison d'éditions pour enfants, avec pour objectif de les rendre acteurs à travers le jeu. J'ai souvent croisé Claire dans mon réseau professionnel. Au détour d'un échange téléphonique pour lui faire le retour sur l'un de ces (génial) bouquin que j'ai testé (Le Cercle des Enquêteurs, livre enquête pour enfants), elle me lance un « Tiens, tu pourrais écrire un livre pour enfants sur le thème du développement durable ? ». Au bout d'un mois, je la rappelle pour échanger sur des pistes d'idées. Premier RDV de travail. Claire semble emballée, et déjà des pistes concrètes d'écritures jaillissent de nos cerveaux. Je me souviens qu'en sortant de ce premier RDV, j'écris le sommaire du livre, comme une urgence, une évidence, les idées fusent !

Le travail d'écriture
Je me sens vraiment bien entourée : à ce moment là, je participe à une formation d'Alexandra Bunsbrouck dédiée à l'écriture pour enfants, histoire de me donner un peu de confiance en ce projet.
Je profite de l’accalmie de l'été 2018 pour écrire chaque jour avec patience et enthousiasme mon livre. En septembre, un premier jet est finalisé. Les mois qui suivront, le texte sera est tiraillé, relu, corrigé, peaufiné.
J'ai adoré me faire accompagner dans ce projet par mon éditrice. Son regard était incisif, créatif, et en même temps, j'ai eu une grande liberté de travail. Un régal !

Illustrations
Le dernier trimestre 2018 a été le moment de mettre en dessin les textes. Cynthia Thierry a réalisé les illustrations de l'ouvrage en tête de chapitre et ceux des recettes, ainsi que la couverture. J'avais plein d'idées d'illustrations, soumises au fil de l'écriture. Comme Cynthia a une vraie compétence dans le domaine de l'illustration de livre pour enfants, elle a clairement apporté sa touche, avec nos pistes d’illustration. Nous avons plein de retours positifs sur son travail.


Maquette
La maquette correspond à toute la mise en page du livre. Elle a été réalisée par Fanny Falgas, une amie. Fanny a une capacité de mettre en « joli » les textes. La première fois que j'ai vu mon texte en maquette, j'ai été très émue de voir sa transformation. Fanny a créé le sommaire, les codes couleurs, typo et toute l'organisation des textes dans les pages. J'ai souhaité que le texte soit lisible par tous les enfants, notamment les dys, qui arrivent mieux à déchiffrer certains typos.


Dernière ligne droite : la relecture
Mon doux rêve est que les enfants soient les ambassadeurs « écolos » dans les familles, que cet ouvrage soit aussi utilisé dans les classes. Nous nous sommes entourées d'un équipe de : 
- 3 instit, ma belle sœur avec une super plume, 
- des spécialistes par thème (cuisine écolo, les déplacements doux), 
- une animatrice nature pour enfants, 
- une correctrice, Hélène,
pour que chacun nous donne son regard sur le livre. Cette phase a été riche en remise en questions, apports, nouveaux outils.

Nous avons profité de cette étape pour tester la couverture du livre. Je suis allée dans une classe de CM2 (auprès de l'ancienne instit de ma fille) pour avoir l'avis des enfants. J'ai montré les différentes couvertures et l'actuelle a remporté un succès quasi unanime. Nous avons échangé sur leurs connaissance du Développement Durable à bâton rompu, sur le métier d'auteur, la fabrication d'un livre. Un bel échange, des questions pertinentes, plein de spontanéités !

Premier test : le crowdfunding
2 mois avant sa sortie, en janvier 2018, nous avons choisi de tester l’appétence pour notre livre à travers un crowdfunding (ICI) sur la plate forme Ulule. L'objectif était de financer, par exemple, la promotion, un attaché de presse spécialisé dans la littérature jeunesse. Nous avons voulu jouer la carte de la prudence avec un plafond à 2500€. En quelques jours la plafond a été atteint. 


La plate forme Ullule a même mis notre projet en avant dans leur newsletter, et sur leur page d'accueil. Un sacré bond en avant. Au final, nous avons atteint 200% de notre objectif initial. 219 contributions ! La plupart des contributeurs ont acheté le livre en pré-vente. Un succès incroyable !

De l'impression aux salons du livre
Tout le monde a rendu sa copie dans les temps (la correctrice, la maquettiste, l'illustratrice, les peaufinages de l'auteure) et le livre part en impression à moins de 100km de Lille pour être ensuite façonné à moins de 10km.


Nous découvrons et récupérons les premiers ouvrages le jeudi 14 mars à 12h pour être à 18h au Salon du livre de Paris. 


Mon éditrice a déniché un stand via le réseau des Maisons d'éditions de la région Haut de France. A peine sorti, déjà sur l'avant-scène ! Quelle chance de vivre cette expérience ! Juste incroyable de jouer les micro-stars avec les premières dédicaces dans un salon si prestigieux ! La mise en lumière continue avec la salon du livre de Bondues, qui nous a permis de belles rencontres, au local.

Et depuis...
Le travail de notre attaché de presse, Gabriel Lucas, nous permet une visibilité juste inespérée comme « Le journal de Mickey » 


Ou encore dans "Mon Quotidien"



Nous avons eu de beaux articles dans la presse comme la Voix du Nord ou le 20 minutes (toute la revue de presse ICI), sans oublier les dizaines d'articles sur les blogs !
Nous avions imprimé 1500 exemplaires, écoulé en moins de 3 mois ! Nous avons relancé une nouvelle impression à la mi-juin.

Des mairies ont acheté le livres pour leurs intit de CM, ou pour les enfants du CM1/CM2 ; des magasins vrac, des magasin bio (label vie, Biocoop, Bio Cbon...), des librairies, des écoles ou collèges.

Des séances de dédicaces ont eu lieu (Wasquehal ou encore dans un magasin bio, chez Day by Day à Croix (magasin vrac), ou le 23 juin lors de la fête du zéro déchet organisé par Biocop Villeneuve d'Ascq (Saveurs et saisons).

Nous avons des retours vraiment chouettes comme « mon enfant a rangé sa chambre, et avec joie en plus » (thème du désencombrer) ; « je vais organiser une troc party avec ma fille » ; « cet ouvrage me sert dans ma classe... », « je vais offrir votre livre à l'instit de mon enfant, pour la fin d'année », "j'ai réalisé le Défi n°9 !"...


En relisant ce parcours, je constate que chaque étape s'est déroulée avec beaucoup de fluidité. La confiance et l'enthousiasme partagée avec mon éditrice, Claire, nous ont toutes les deux fait grandir à travers ce projet.

Bref...j'ai écrit un livre !

Où trouver « 40 défis pour protéger la planète » ?
  • Sur le site de la Maison d'Editions Péra : www.http://editions-pera.fr/
  • Chez le distributeur : Pollen, ou commandable dans toutes les librairies de France
  • Sur internet (FNAC, FURET, Amazone...)

dimanche 3 mars 2019

Fabriquer un cirage pour le cuir, au naturel



J'aime bien être autonome, et éviter d'acheter ce que je peux fabriquer.

Challenge du moment : le cirage pour les chaussures.

Baume-cirage de couleur neutre

Je suis loin d'être une maniaque des chaussures propres, par contre, quand elles ont bien servi, c'est toujours intéressant de leur donner un peu d'entretien.
C'est le cas, notamment, pour les baskets de mes enfants. Je me souviens du conseil du vendeur lors de l'achat : « Graissez-les un peu pour prolonger leur durée de vie, éviter qu'elles craquellent ».


Ce qui m'est venu à l'esprit c'est de fabriquer un cirage, avec un processus baume. 

Voici la recette :

Ingrédients :
  • 35g d'huile d'olive : protège, nourrit le cuir,
  • 30g d'huile de lin : nourrit et fait briller le cuir
  • 8g de cire d'abeille : pour transformer les huiles en texture baume
  • 3g de savon noir, pour favoriser le côté nettoyant du produit

Coût de reviens des ingrédients : 0,85€ sans le pot

Les ustensiles :
  • un bol pour la bain marie,
  • une balance précise,
  • un pot de récup en verre ou métal de 80 à 100ml
  • une spatule,
  • une casserole pour le bain marie
Le pas à pas :
  • Pesez les différents ingrédients.
  • Préparez le bain marie (casserole + eau à chauffer).

  • Dans le bol destiné au bain marie, versez la cire et les deux huiles. Faites chauffer 5 à 10mn.
  • Lorsque le mélange est totalement fondu, hors du feu, ajoutez le savon noir, tout en mélangeant avec la spatule. 


  • Vous pouvez placer votre bol en bain marie froid pour accélérer le temps d'épaississement, toujours en mélangeant. Cette action permet d'obtenir une texture pommade, souple. 

Au bain marie froid, tout en mélangeant
  • Si vous souhaitez une version plus compacte, il suffit de la verser dans le pot, après un mélange de 2/3mn à peine.
  • Lorsque le cirage commence à être plus épais, vous pouvez le verser dans le pot.

Utilisation :
ce cirage s'utilise sur des chaussures en cuir. Une fois dépoussiérées, vous pouvez appliquer le cirage avec un chiffon. L'idée est de frotter jusqu'à pénétration du cirage.

Cette cire marche aussi sur les baskets blanches, et a l'avantage de les assouplir.


Autre possibilité, testée : la peau de banane. L'intérieur est assez riche en gras, cela permet de nourrir le cuir des chaussures.


L'astuce :
  • passer l'intérieur de la peau de banane sur les chaussures,
  • laisser poser une dizaine de minutes,
  • retirer les résidus avec un vieux chiffon.
Cette méthode a l'avantage de réutiliser un déchet, et elle est gratuite. Je la trouve efficace et rigolote. A utiliser lorsque je suis en panne de cirage !

Et vous, quelles sont vos astuces cirage au naturel ?

mardi 19 février 2019

Troc party entre enfants


Ma fille de 11 ans a souhaité organiser une troc party entre copines.
L'idée lui vient du fait de voir sa maman en organiser de temps en temps entre adulte. Elle adore y récupérer des petits bijoux et autres sacs à main.







6 joyeuses demoiselles impatientes ont joué le jeu du troc. Chacune a amené des jouets, livres ou BD, habits, sacs, petits bijoux... Une vraie caverne d'Ali Baba !




Comment ça marche ? 
Le mot d'ordre : non réciprocité et de bienveillance. A tour de rôle elles ont présenté leurs trésors.



 Celles qui étaient intéressées par le superbe pull moutarde s'exclamaient haut et fort un « MOUHHAAA ». 


Si elles étaient plusieurs à vouloir le même objet, pas de soucis, mais des solutions :
  • le fair-play envers celle qui a le moins d'objets récupérés,
  • un tirage au sort, si vraiment elles sont plusieurs à avoir le même désir.
Tirage au sort si besoin...
Je conseille, quand même, d'avoir un adulte qui joue le chef d'orchestre histoire de réguler (au cas où ! ).
J'ai admiré leur capacité de faire des négociations et des concessions ; leur joie de récupérer de nouveaux habits mais aussi la satisfaction de faire plaisir aux copines ! 
Sympa la nouvelle veste !

J'aime bien ce système de "troc joyeux" qui permet de passer du bon temps entre copines, et de se rhabiller gratuitement, tout en faisant plaisir.

Un sacré bon moment à renouveler de temps en temps !

C'est l'un des sujets dont je parle dans mon bouquin à destination des enfants « 40 défis pour protéger la planète » aux Editions Pera


Dans le défi "j'organise une troc party", vous y trouverez le mode d'emploi et même l'invitation !
Le livre sort en mars. Vous pouvez le découvrir, et ou bien vous le procurer en pré-vente sur la plate-forme Ulule (encore 2 semaines, et les compteurs ont explosés !! ) ICI

lundi 7 janvier 2019

Fabriquer sa propre Cold Cream


Opération crème pour résister au froid ! 
Quand les températures hivernales arrivent, c'est le bon moment pour confectionner une p'tite crème bien nourrissante, protectrice.
Challenge du jour : utiliser de la cire d'abeille. 

Elle est protectrice, filmogène, parfaite pour affronter les grands froids. Cette cire n'est pas émulsifiante (mélange de l'huile et de l'eau). En principe, la cire d'abeille permet de durcir les huiles, de les transformer en baume.

Ici, le processus des deux phases permet de favoriser l'émulsion, avec une chauffe assez douce, sans brusquer la crème avec un bain marie d'eau froide.
Cette recette est finalement une cold cream, riche et protectrice.

Voici la recette pour un pot de 50ml :

Les ingrédients :
  • 20g d'huile d'avocat : nourrissante, réparatrice,
  • 7g d'huile de germe de blé : adaptée aux peaux sèches,
  • 5g de karité : protecteur, propriété émulsifiante,
  • 17g d'eau florale de rose (ou autre comme calendula, fleur d'oranger...)
  • 4,5g de cire d'abeille : pour la texture, le côté filmogène
  • 8 gouttes de cosgard : conservateur à base d'alcool (Ecocertifié)

Coût de reviens des ingrédients : 3€25 hors flaconnage
Les ustensiles :
  • deux béchers ou bol inox ou verre,
  • une balance électronique précise,
  • un émulsionneur électrique ou un petit fouet manuel
  • un pot de 50 ml (verre de préférence),
  • alcool pour désinfecter,
  • une casserole pour le bain marie.
Le pas à pas :
  • Désinfectez les ustensiles, pots, plan de travail à l'alcool.
  • Pesez les huiles, le karité, et la cire d'abeille une à une et disposez-les dans un bol inox. Placez ce bol au bain marie.
Phase huileuse
  • Pesez l'eau florale.
  • Lorsque que la cire est presque fondue (température de fonte à 65°), placez l'eau florale au bain marie. En général, en quelques petites minutes, l'eau florale atteint les 65°.
Les deux phases au bain marie
  • Dès que la cire est fondue, retirez les deux bols du feu.

  • Versez l'eau dans l'huile en petit filet, tout en mélangeant activement (à la main 5 à 10mn), ou à l'émulsionneur (5 mn).

  • En fin d'émulsion, ajoutez le conservateur. La crème est prête lorsqu'elle est homogène et s'est bien épaissie.

  • Dernière étape : versez dans le pot et collez une étiquette en notant les ingrédients et la date de J+2 mois.

Mon avis : la texture est très agréable. Elle est épaisse, filmante, super protectrice.
Pour les personnes qui n'aiment pas le côté gras, je ne recommande pas cette recette... Elle est riche ! Une minuscule noisette suffit pour le visage (équivalent un petit pois !). Finalement, elle est aussi très efficace pour le corps, notamment les jambes crocos de l'hiver ! 
Ce que j'aime bien : elle est adaptée pour toute la famille, petits comme grands !

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *