jeudi 19 octobre 2017

CHALLENGE : Voyager dans le désert, en mode minimaliste et en produisant zéro déchet

Cette année, je me prépare à un voyage ressourçant : une semaine de sophro-rando avec Fanny Hallet. 


Le concept est de partir en groupe dans le désert tunisien pendant une semaine pour randonner et prendre soin de soi grâce à la sophrologie. Je suis adepte de cette méthode depuis de nombreuses années. Là, bénéficier de plusieurs séances par jour ! Quel ressourcement !
Fanny, sophrologue voyageuse !
Nous serons accompagnées d'une équipe de berbères expérimentés pour assurer la logistique, le gîte et le couvert, et surtout, nous faire découvrir les secrets du désert !

J'ai un soucis particulier : générer le moins d'impact possible dans ce désert. Les déchets se dégradent beaucoup plus lentement que sous nos climats tempérés. Le moindre morceau de papier toilette doit être brûlé pour éviter les impacts sur cette nature sauvage, préservée.

Si nous produisons des déchets, nous devons les porter ! Très peu pour moi !
Pendant 1 mois, ROB GREENFIELD a porté ses déchets pour sensibiliser au gaspillage !

J'ai donc réfléchi à quelques idées pour réduire mon impact écologique :
  • éviter un maximum la production de déchets,
  • se débrouiller pour l'hygiène avec peu d'eau,
  • générer le moins de pollution possible pour cette belle nature : pas de gel douche avec des conservateurs, tensio-actifs douteux, huiles minérales... par exemple.
J'aime bien cette phrase inspirante : "s'alléger pour se vitaliser".

- Mes pistes -

Pour l'hygiène :
  • privilégier le solide : savon en saponification à froid (ICI), le pain d'argile (recette ICI);



  • shampoing solide (ICI) pour les cheveux, ou poudre de shikakaï ou rhassoul 

  • dentifrice solide, ou à base d'huile de coco + argile (recette à venir)
  • lingettes lavables,
Lingette en eucalyptus des Tendances d'Emma 

  • mouchoirs en tissu,
  • Pour le soin de la peau asséchée, abîmée par le soleil, le vent, le sable : aloé vera et huile de coco ou beurre de karité (ou le deux mélangés ensemble, comme cette recette ICI)
  • pour le gommage, le sable fera le travail !!
Pour les trucs de filles :
  • la cup et serviettes hygiéniques lavables : 0 déchet !

  • un savon de Marseille pour la petite lessive d'appoint.
Pour boire :
J'avoue que la gestion de l'eau sera déléguée à l'équipe logistique qui prévoit prés de 2 litres par jour et par personne. J'ai une belle gourde (info ICI) et un charbon (info là), si besoin. Je prends le risque de me balader au son du gling gling, du charbon qui se balance dans ma gourde...

Mon sac :
Il sera le plus léger et simple possible. Pour 7 jours, l'idée est de partir assez léger, et de nettoyer les habits si besoin. Vive le savon de Marseille, enfermé dans une boite hermétique.

La serviette de toilette sera en mode miniature, et je prendrai plutôt un pagne, qui sèche plus vite.

J'ai cousu des sacs pour emballer les familles d'habits car le sable s'infiltre partout d'après Fanny, notre sophrologue voyageuse.


Inspiration dans ce genre ICI,  (source Tadaam)
Mes astuces :
  • J'ai réalisé des sacs avec de la récup de vieux draps, taie de polochon ou chutes de tissu
  • Je les ai fermés grâce  à des pressions et rabat, pour éviter au sable de s'infiltrer,
  • Pour savoir comment coudre, poser des pressions, je me suis aidée de tutos bien fait sur youtube !

Et finalement (photos et retour d'expérience après mon voyage !!)...

NB : le site de Fanny Hallet, instigatrice de ce voyage, sophrologue voyageuse : ICI

jeudi 5 octobre 2017

Le pain d'argile, une autre façon de se laver la peau, en 100% naturel

Je vous partage une nouvelle découverte faite cet été : le pain d'argile. Je suis tombée dessus dans un magasin bio, et il a attisé ma curiosité. Son coût ? 5€50, pour 320g.


Crédit Photo : Argicréa -  http://www.argile-creation.fr

A quoi ça sert ?
L'argile blanche contient différents sels minéraux, mais aussi du zinc, du magnésium, calcium, potassium... tous bénéfiques pour la peau. Elle est aDsorbante, c'est à dire qu'elle absorbe les impuretés, tout en transférant ses bons minéraux. Bref... un échange !
Le pain d'argile que j'ai trouvé, ressemble à un savon. Il est bourré d'argile blanche (Kaolin) et de silice (minérale) et permet de prendre soin de sa peau, se la décrasser, sans savon, de manière 100% naturelle (pour faire comme les fabricants : sans parfum, sans conservateur, naturel... y tout !).



Pour les peaux les plus sensibles, il peut même faire office de nettoyant / exfoliant doux, pour un usage quotidien.
De mon côté, je l'ai utilisé cet été, pour la douche « retour de plage », afin d'éviter de se savonner une seconde fois dans la journée. Il a été testé sur moi et sur mes enfants, avec succès ! Il laisse la peau toute douce, et peut aussi faire office d'après solaire.
Il a tout de même l'avantage de produire peu de déchet : l'emballage est en carton (recyclable), et le produit (minéral) disparaît après usage, pas de flaconnage ;)

Comment l'utiliser ?
Comme il se présente comme un savon, l'idée est de l'utiliser comme tel. Sous la douche, sur peau humide, il suffit de frotter la peau avec la pain d'argile. C'est plus rugueux, un peu exfoliant, qu'un savon. En humidifiant bien (mais pas trop), le glissé est agréable.

Le pain d'argile laisse une fine couche de matière à masser. Je laisse poser quelques minutes, le temps d'un doux massage, et je rince.
Côté résultat, ça laisse la peau douce, comme "décrassée".
Une petite contrainte : évitez absolument de trop humidifier votre pain d'argile, sinon, il risque de fondre dans votre main. Après usage, mieux vaut donc de le laisser sécher en dehors de la douche.
Il est assez fragile, à manipuler avec douceur !

Et le faire soi-même ?
Je n'ai pas trouvé de revendeur à proximité de chez moi (Appel : les copines qui ont des magasins ZD sur Lille et environ, allez-y !!), alors j'essaye d'en fabriquer un moi-même.

La composition est super simple :
  • argile – Kaolin – la blanche : 100g
  • 25g d'eau
Coût des ingrédients : 1€30

Les ustensiles : un bol, deux spatules (évitez de mettre l'argile au contact de l'aluminium, l'inox, le fer), un moule souple
La recette, pas à pas :
  • Pesez et versez dans le bol. Ajouter une cuillère à soupe rase d'eau. 
  • Spatulez, mélangez, écrasez la pâte jusqu'à ce qu'elle soit assez homogène. Ça prend au moins 5 bonnes minutes (sauf si vous avez un sacré coup de main ! J'en ai vu dans mes ateliers, des cuisinières entre autre!).
    • Disposez la pâte dans le moule souple, en faisant une forme la plus lisse possible.

    • Laissez sécher au soleil, ou à l'air libre quelques jours.
    • Démoulez le pain d'argile, bien sec. Il est prêt à l'usage !
    Cette recette peut se faire avec toutes les argiles (blanches, vertes, rouges, rhassoul...). Elle peut aussi servir comme soin pour bébé, notamment sur les p'tites fesses irritées ! 


    Résultat : ici, contrairement à la recette de Argicréa, on ne retrouve pas de silice (sauf celle naturellement présente dans le kaolin). Il est un peu "moins esthétique en DIY. Par contre, l'effet sur la peau semble être le même à l'usage, une fois le séchage opéré. J'aime bien ! 

    Nombre de visites

    Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

    Contacter Sophieaunaturel

    Nom

    E-mail *

    Message *