lundi 13 août 2018

Fabriquer la lessive au savon de Marseille, et ses p'tits secrets pour la réussir


Voilà plus de 8 ans que j'utilise ma p'tite lessive maison, avec toujours une bonne satisfaction.


Satisfaction parce :
  • qu'elle lave,
  • qu'elle coûte vraiment pas chère,
  • qu'elle est fabriquée en 3 minutes,
  • que je suis fière d'être autonome dans cette pratique,
  • qu'elle peut aussi servir de nettoyant pour autre chose (évier, sol...),
  • qu'elle se conserve, je peux en faire des litres à l'avance,
  • qu'elle est biodégradable, non polluante ni pour la planète, ni pour ma famille !

Comment faire sa lessive ?
Ingrédients :
  • 20g de savon de Marseille, le vrai, en copeaux ou en pavé
  • 1 litre d'eau bouillante

Coût des ingrédients : 0,25€ le litre de lessive (ex : pain de savon 400g à 4,5€ Marius Fabre)

Ustensiles :
Une casserole ou marmite,
Un entonnoir
Un flacon de plusieurs litres (selon quantité réalisée) de récup

La recette :
Diluez votre savon dans l'eau bouillante. Inutile de mélanger (en principe, sauf savon récalcitrant). 
Patientez quelques heures, le temps que votre lessive refroidisse pour la verser dans le bidon. La texture est très liquide à chaud.


En se refroidissant, elle va gélifier. 
Vous pouvez préparer des litres à l'avance, en augmentant proportionnellement la quantité de savon (2L = 40g, 3L = 60g...).

En Option
Vous pouvez ajouter différents ingrédients pour booster votre lessive.
Bicarbonate de soude – ajout à chaud, 1 CS par litre
USAGE : pour désodoriser (genre vêtements de sport), dégraissant.
Cristaux de soude

Cristaux de soude (avec précaution ! Très basique) – se dilue à chaud 1CS par litre
USAGE : boost l'effet lavant, pour habits très sales

Percarbonate de soude - ½ CS par litre.
USAGE : agent blanchissant. Vous pouvez vous préparer un bidon spécial linge blanc.

Vinaigre blanc – 1 petite tasse à café dans le bac dédié à l'adoucissant
USAGE : remplace l'adoucissant sans donner d'odeur, et prévient du calcaire dans la machine si vous en utilisez régulièrement.

Les Huiles essentielles : pour parfumer. Je préconise de NE PAS en mettre. Pour plusieurs raisons :
  • les HE sont issues de plantes, ont les obtiens le plus souvent par distillation. Pour repère, il faut plus de 200Kg de lavande pour obtenir 1 litre d'huile essentielles. C'est un produit trop noble, selon moi pour le gâcher dans la lessive.
  • Je trouve que l'odeur ne persiste pas dans le linge : à peine une légère senteur en sortant les habits humides et rien une fois le linge sec. Déception !
  • Les HE ne sont pas anodines, et les garder au contact du corps (sur le linge) tout au long de la journée, de la nuit, c'est pas toujours une bonne idée. J'ai déjà eu un retour en atelier d'une personne qui avait mis quelques gouttes de Cannelle (très thermoacoustique) et ça donnait un effet irritant !
Et l'odeur ?
Cette lessive ne sent rien. Le linge est propre, mais sans odeur. Il faut à peu près un mois pour s'habituer à ce principe. Si au delà de cette période ce n'est toujours pas satisfaisant, cela signifie que que cette lessive n'est pas faite pour vous ?!

La texture :
Pour moi, il est essentiel d'avoir une texture fluide, gluante, mais surtout pas compacte. Une texture trop épaisse risque de boucher, encrasser votre machine sur le long terme.
Avec mes ateliers, j'ai fait des tests dans plein de ville différentes (eau robinet).
Même savon, même recette, eau du robinet différente et la texture changeait. J'émets l'hypothèse que l'eau à un impact sur la texture.
Mes tests me permettent de dire qu'entre 15g (Savon Marius Fabre) et 25g, vous avez une texture correcte. Au delà, elle est trop compacte et risque d’abîmer la machine.
Autre test : même eau, savon différent, même recette et la texture change !
En résumé, partez de 15 à 20g par litre d'eau et faites vos tests avec votre eau et votre savon, jusqu'à obtenir LA bonne texture !

Si votre texture est vraiment trop épaisse, dans un premier temps, vous pouvez la secouer vivement pour la rendre plus fluide ; dans un second temps, vous pouvez ajouter un peu d'eau tiède et secouer.

J'ai contacté des savonniers pour mieux comprendre ce phénomène. Dans le processus de fabrication du savon de Marseille, la glycérine est lavée, retirée du savon. Il n'en reste que quelques traces. La texture plus ou moins épaisse dépend de l'âge du savon. En vieillissant, il sera plus riche en huile végétale (eau et soude disparaissent avec le processus de saponification) et aura un impact que la texture. D'après les savonniers de Marseille, le savon bonifie avec l'âge !

Les tâches
Parfois, cette lessive nécessite un peu d'aide pour certaines tâches compliquées (l'herbe, le sang, le café...). Dans ce cas là, je viens en préventions en amont de la lessive, en me référant au guide de RAFFA ICI (guide des tâches à la fin de son livre). 
Guide RAFFA, le grand ménage

Autre possibilité, j'utilise un spray eau + 10% de savon noir dilué qui marche très bien !


Prêt à vous lancer ?
Avez-vous d'autres recettes de lessive à partager ?

Autres pistes de lessive au naturel à découvrir :

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *