samedi 8 juin 2013

Lait corps autobronzant

J'ai décidé de contre-attaquer ce manque de soleil. Marre de ne pas sortir mes gambettes à cause du mauvais temps. J'ai surfé sur la blogosphère des cosméteuses et découvert la DHA. C'est un ingrédient incontournable pour favoriser la coloration de la peau.
Je me fie aux dire de CosméJane, qui a creusé sur l'aspect « safe » de cet ingrédient (voir à la fin du post).
J'ai choisit la version lait, histoire de tester la cire émulsifiante reçue par Cosmétogarden.
Les ingrédients :
  • 80 ml d'eau florale de fleur d'oranger : donne bonne mine, régénère les peaux fatiguées,
  • 30 ml d'huile de macadamia : favorise la circulation. On peut aussi utiliser les huile type macérât de carotte, urucum ou calendula ; ou même l'huile de noyau d'abricot qui donne un joli teint
  • 4g de cire émulsifiante Vegemulse de cosmétogarden (histoire de mélanger eau et huile, de faire l'émulsion) la fiche technique ICI  

    Elle a pour particularité d'être facile à étaler, légère.
  • 6g de DHA : l'actif qui fait bronzer.
  • 15 gouttes de cosgard : conservateur
Coût des ingrédients : 5€10
 
Ustensiles : casserole pour bain marie, bol pour la pesée des ingrédients, balance précise, spatule, cuillère, bêcher, flacon de 100ml, entonnoir, fouet électrique ou manuel (selon l'huile de coude disponible...). Alcool, sopalin pour désinfecter.

La recette, pas à pas :
  • Désinfectez les ustensiles, flacon, plan de travail à l'alcool avant de démarrer.
  • Pesez les différents ingrédients dans le bêcher (huile, eau florale, cire) et placez le tout au bain marie. Au bout de 5mn, la cire a fondu. 
    Avant de fondre
    Après, fonte presque finie

    Cette cire est sympa à la fonte, on voit bien lorsque c'est dissout: le mélange est assez homogène, contrairement à d'autres cires émulsifiantes. 


       
  • Retirez du bain marie. Placez le bêcher dans un bain marie d'eau froide pour aider à la prise en masse.
  • Opération émulsion : mélangez le liquide soit à la main, soit au fouet électrique.
  • Lorsque l'émulsion a bien pris, ajoutez les 15 gouttes de conservateur.
  • Versez dans le flacon. 

     
Mon avis :
C'est la première fois de ma vie que j'utilise un autobronzant. Le home made ouvre vraiment à la créativité, à la curiosité !
Le bronzage : je ne suis pas très douée pour étaler un autobronzant : j'ai oublié derrière les genoux :s. 
Le liquide est incolore quand il est étalé et le bronzage arrive au bout de quelques heures.
A la première application, le bronzage est léger. C'est en en remettant que la couleur devient plus prononcée. Pour moi, deux applications ont suffit. La couleur s'atténue au bout de quelques jours ou au pire avec quelques gommages.
Je la trouve assez naturelle, pas trop orangée.
La texture : j'ai choisi une texture très fluide, pour favoriser l'étalement du lait. 

Les composants : la recette comporte très peu d'ingrédients car le DHA entre en interaction avec les autres composants et risque d'acidifier le mélange. Ici le pH est à 5. 
La texture est très agréable avec la cire émulsifiante de Cosmétogarden, très douce, sans film gras. 


Zoom sur le DHA : Toxique ou pas ?

C'est un ingrédient qui est fabriqué chimiquement. Il répond au doux nom de Dihydroxyacétone ou, DHA, pour les intimes. Il est obtenu par fermentation de bactéries. Il se présente comme une fine poudre blanche, inodore.
Je cite Cosméjane qui a potassé le sujet de la toxicité de la DHA: « Pour Laurence Coiffard, cosmétologue et enseignant-chercheur et expert de L'Observatoire des Cosmétiques, il n’en est rien. La réaction qu’elle provoque ne concerne que des cellules mortes, situées en superficie de l’épiderme et rapidement éliminées. La DHA ne pénètre pas dans l’organisme, et 20 ans de recul sur son utilisation permettent d’affirmer qu’elle est très bien tolérée. (Source l'observatoire des cosmétiques). ».
Il y a aussi un article assez intéressant sur wikipédia qui pose le fonctionnement d'un autobronzant : ICI
En route, alors !?

6 commentaires:

  1. salut sophie,
    j'ai justement un macérat d'urucum en préparation. filtrage prévu début juillet. je te ferai part du résultat.
    bisous.

    Magali de Perpignan

    RépondreSupprimer
  2. Et coté odeur? Parce que le pb des autobronzants du commerce (enfin ca fait bien 5 ans que j'ai pas retesté mais bref) c'est que ça sent vraiment pas bon...

    RépondreSupprimer
  3. Les ingrédients ici sont inodores, sauf l'eau florale de fleur d'oranger et l'huile de macadamia. Le parfum du produit donne un doux mélange de "fleur d'orangé noisettée", alors, moi, ça me plait ; )

    RépondreSupprimer
  4. super sympa ton lait! Bravo et merci :)
    sangelie

    RépondreSupprimer
  5. très bon produit maison, mais attention à bien choisir l'actif DHA qui doit être d'origine naturel et végétal. Le "bronzage" obtenu avec la DHA n'a aucun effet protecteur lors d'une exposition au soleil. C'est important donc d’ajouter un protecteur comme l'huile de calendula.

    RépondreSupprimer

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *