mercredi 12 septembre 2012

Crème à raser


Le zhom est en panne de mousse à raser. Beau challenge en perspective ! Allez, hop, je me lance.

J'ai donc recherché sur le net des recettes faciles, accessibles avec les ingrédients de mon armoire. J'en ai trouvé une chez Cristine, une autre chez Caly, toutes les deux dans le même esprit. Je m'en suis donc inspirée.

J'ai remarqué que le zhom avait souvent la peau sèche après le rasage. J'ai utilisé quelques ingrédients adaptés pour l'occasion.

Les ingrédients :

Phase a : le savon
  • 60g de savon d'alep râpé par mes soins
  • 125g d'eau
Phase B : le soin, et texture
  • 10g de cire d'abeille
  • 8g de macérât de calendula : adoucissant, nourissant
  • 5g de beurre de karité : nourrissant, émolliant

Phase C : les ajouts
  • 3g de glycérine : hydratant
  • 3g de miel
  • 0.5g d'acide citrique pour réguler le pH de la préparation.
  • 45 gouttes de cosgard : agent conservateur
  • 4 gouttes d'HE lavande : odeur, HE pluridisciplinaire pour la peau

Coût des ingrédients : 2€50

Ustensiles : deux casseroles, un bol, un blinder (ou mixeur), une spatule, cuillère, un flaconnage de 200ml

La recette, pas à pas :
  • Désinfectez ustensiles, plan de travail à l'alcool
  • Phase A : Pesez l'eau, le savon d'Alep. Faites chauffer l'eau dans la casserole. Une fois sur le point de bouilli, versez le savon d'Alep. Laissez-le fondre.
  • Phase B : Pesez la cire, le karité. Versez-les dans le bol, le bol dans la casserole (avec de l'eau dedans...) au bain marie. Lorsque c'est presque fondue, ajoutez l'huile.
  • Lorsque que la phase A et B sont bien fondues (résultat : liquide, sans morceaux), transvasez-les dans le blinder, A + B.
    ça prend bien quand les deux phases sont à peu près à la même température. Pour les plus équipés, vous pouvez vérifier avec un thermomètre de cuisine (ou le thermomètre électronique – frontal de chéribibi, celui qui mesure la température de l'eau à distance, sans toucher). Pour les autres, essayez le faire les fontes en même temps... moins fiable !
  • Quand le liquide blanchit, au bout de 5 bonnes minutes, vous pouvez ajouter le miel, le glycérine, l'acide citrique et l'huile essentielle.
Résultat : C'est une crème à raser qui va mettre quelques heures (voir jours) à prendre sa texture finale ;  la cire se durcit en quelques heures, le savon en quelques jours. Au début, la texture est assez liquide, ça va évoluer.


Cette crème s'utilise (en tout cas ici) avec un blaireau. J'ai déniché un petit pinceau qui fait l'affaire.

Il faut se mouiller le visage, puis étaler le produit. Après... ce n'est plus de mon ressort (scratch, scratch...).

J'ai assisté avec attention au rasage du zhom avec sa nouvelle crème à raser et j'ai écopé d'un non moins miraculeux « bhen ça rase  ! »

Pour ma part, je trouve qu'il a la peau douce après.

1 commentaire:

  1. ce qui compte c'est que la peau de notre Zhom nous plaise après le rasage, non !

    RépondreSupprimer

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *