mercredi 4 décembre 2013

Lait-crème peau sensible, pour l'hiver

La froidure de l'hiver est là. Les chauds/froids pour la peau aussi... J'ai la peau hyper sensible et ne manque pas les rougeurs sur le visage après une p'tite ballade au vent. J'ai donc réfléchi à une crème visage qui permet d'atténuer ce désagrément. 

Voici la recette :

Les ingrédients pour 100g

Phase huileuse (base d'huiles):
  • 20 g d'huile de rose musquée : régénérante, début des rides (bhen oui...), nourrissante, réparatrice, traite la couperose
  • 10g d'huile de macadamia : stimule la micro-circulation, traite la couperose.
Phase aqueuse (base d'eau) :
  • 10g de gel d'aloé vera : réparateur, nutritif avec ses vitamines (bien pour l'hiver), apaisant
  • 55g d'eau florale d'hélichryse : c'est THE eau florale qui traite les couperoses. Elle stimule la circulation sanguine en douceur. Seul point négatif... son odeur. Ce n'est pas celle que je préfère : (
  • 5 g de glycérine : garde l'eau dans la peau, actif émollient.
Autres ingrédients :
  • 6 g d'émulsifiant visage, de la boutique Jurassens (ICI). Je recommande cet émulsifiant à froid : facile d'utilisation, à base d'argile (manque une fiche technique un peu plus détaillée...). Elle est super facile d'utilisation, et permet d'éviter d’abîmer l'huile de rose musqué par la chauffe. Cette poudre permet de mélanger les deux phases huileuses et aqueuses.
  • 15 gouttes de cosgard : conservateur de phase aqueuse
  • 30 gouttes d'extrait CO² supercritique de blé de Cosméto Garden (ICI): restructurant, apaisant, lissant, pour peaux sensibles
Coût des ingrédients : 2€90 A noter, que des ingrédients hyper qualitatifs !!

Les ustensiles : un bol, une spatule, un petit fouet manuel, un fouet électrique, une balance électronique, un petit bol pour la pesée, un flacon de 100ml, sopalin + alcool

La recette, pas à pas :
  • Désinfectez bol, ustensiles, flaconnage... à l'alcool
  • Pesez la poudre émulsifiante et l'huile et versez-les dans le bol. Mélangez avec un fouet électrique. L'huile se blanchit. Vérifiez qu'il n'y a plus de grumeaux.

  • Pesez les ingrédients de la phase aqueuse, et versez-les dans l'huile + émulsifiant. Mélangez au fouet électrique. La crème prend en masse. Finissez le mélange avec le fouet manuel, pour chasser l'air dans la crème (le risque d'oxydation diminue ainsi).
  • Il ne reste plus qu'à ajouter les derniers ingrédients : conservateur, extrait de CO² supercritique en mélangeant au fouet manuel ; et verser dans le flaconnage.

Mon avis : j'ai testé un nouvel émulsifiant, dont le résultat est plus liquide que ce que je pensais. Qu'à cela ne tienne, j'utilise un flacon – pompe et l'affaire est jouée ! En plus, l'émulsifiant à froid est très pratique : il permet un gain de temps car il n'y a pas de chauffe.
La texture est sympa, peu grasse, et absorbe vite. Je n'ai pas mis d'odeur (HE ou fragrance), c'est donc l'eau florale qui parfume. Seulement l'hélichryse... bof !
Côté bienfait, je suis plutôt convaincue : ma peau est unifiée, douce après utilisation. Je l'utilise le soir en guise de démaquillant, le matin est guise de crème de jour.

1 commentaire:

  1. Comme toi je n'aime pas l'odeur de cet hydrolat, mais cette recette me semble bien douce pour cet hiver...J'essaierai probablement! Bonne journée

    RépondreSupprimer

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *